Mino

" What is striking about this artist is the depth of her vision. In following her calm and solitary path, she does not stop at the surface, but goes beyond toward some mysterious background, which is her secret." Patrick Modiano (2001)In the 1980s, Elisabeth Delacarte discovered the work of Mino through the great murals she had painted for the Minister of Culture on a gabled wall of the 12th arrondissement of Paris of the Centre National des Lettres.

As soon as Avant-Scène opened in 1986, Mino found her natural place among the exhibitions of contemporary furniture artists, the Gallery's specific vocation.

As Charles Dantzig pointed out in Femme, Nov. 2001, "Her painting, even if it has evolved, already showed its essential qualities : vivacity, light, decisiveness, exhilaration...Mino's works gives only the contours, evoking more than it shows..."

Throughout all these years, Avant-Scène has presented the multiple facets of Mino's creativity: painted canvas covers, folding screens, paintings, small sculptures, painted metal toys. During a long stay in Spain in the 1990s, her sculpture began to soar in new directions, evolving from bas reliefs toward rounded forms.

With regards to her painting work, ever more abstract, her sculpting gives free course to forms more sensual and primitive surrounding her favorite themes : Venus, feet, hands and algae. Somewhere between the vegetal and animal worlds, the Venus of Mino has a sober grace, that never loses touch with an almost childlike. force.

> MINO'S BIOGRAPHY

- Diplômée de l' Ecole Camondo en 1980
- Pensionnaire à la Casa Velazquez de 1992 à 1994
- Collaboration avec la galerie Avant-Scène depuis 1986

Expositions
2006 : Sculpture monumentale "Sybille", bronze, pour un jardin privé à Meudon
2004 : Exposition personnelle Galerie Avant-Scène, Paris
2002 : Galerie Loft, Paris
2001: Exposition personnelle Galerie Babylone et Galerie Avant-Scène, Paris & Exposition Musée Municipal, Nogent Le Rotrou
2000 : Galerie Loft (revue traviole), Paris & Galerie du Fleuve, Paris
1999 : Price Tower Arts Center, Bartlesville, USA & Arts Festival, Alliance Française, Chicago, USA
1998 : Exposition personnelle Galerie Racine, Paris
1997 : Art Entreprise, Paris & Exposition personnelle, Institut Français de Séville, c/Lope de Vega
1994 : Galeria SEN, c/Nunez de Balboa, Madrid & Villa Lemot, Gétigné-Clisson, Loire-Atlantique & Casa Velazquez, Madrid & Institut de France, Paris
1993 : Casa Velazquez, Madrid & Institut de France, Paris
1985 : Grand Palais, SAD, Paris

Commandes publiques
1998 : Association La Source. Sculpture
1997 : UAP-SGS, Boulogne Billancourt. 3 peintures
1992 : Groupe de presse TS, Paris. Peinture monumentale
1991 : Centre National des Lettres, Paris. Peinture monumentale destinée au plafond du salon de réception. Bas-relief monumental destiné au hall d'entrée
1990 : Royal Duck Hotel, Kyoto, Japon. 3 peintures destinées au hall d'entrée & Mac–Can Erickson, Levallois Perret. Peinture monumentale
1989 : Société Takashimaya, Tokyo, Japon. Peinture monumentale
1988 : Direction de l'Aménagement Urbain de la ville de Paris. Lauréate du concours et réalisation de 3 murs pignon
1986 : Ministère de la Culture, Paris. Peintures monumentales destinées au hall d'entrée
1978-1980 : Cirque de Paris, ensemble de peintures pour le décor de scène

 

> TEXT OF PATRICK MODIANO

Dès 1985 Mino consacre une grande part de son travail à la réalisation d'oeuvres monumentales dans des lieux publics : hall d'entrée du Ministère de la Culture, hall d'entrée et salon de réception du Centre National des Lettres, murs pignons rue de Reuilly. Sa préoccupation essentielle est alors d'insérer la peinture à l'architecture.

En 1992, lauréate du Concours de la Casa Velasquez, Mino voyage en Espagne pendant deux années et travaille libérée des contraintes liées à la commande. Elle se touve alors confrontée à de nouvelles exigences et réalise un ensemble de peintures, dessins, gravures et monotypes. Puis elle se concentre sur la sculpture et dépasse largement ce que l'on appelle la sculpture de peintre.

Ce qui frappe chez cette artiste est la profondeur du regard. Et suivant son chemin calme et solitaire, elle ne s'arrête pas à la surface de la toile, mais va au-delà, vers un mystérieux arrière-plan : son secret.

Patrick Modiano - 2001