2-8 Octobre 2017 Berkeley Sq. w1
London

To celebrate its 30th anniversary,

Avant-Scène presents exclusive pieces created by the gallery’s artists.

An exhibition under the theme of poetry, to be discovered for the delight of both the senses and the spirit.

 

THE poetry

Avant-Scène gallery is above all Elisabeth Delacarte, whose expertise has founded 30 years of influence in the world of art-furniture.

 

Her outlook, experiences and choices reflect the artistic evolution seen throughout the past three decades of furniture design.

 

The works that Elisabeth will be presenting are highly acclaimed by experienced collectors, press, and international galleries. With every piece, Elisabeth Delacarte accompanies the creative journey alongside her artists.

 

Each of the featured works tells a story; functional sculptures that transform everyday life into an exceptional moment. Finding her taste and style in high demand, by even the most passionate aesthetes, Elisabeth Delacarte extended her field of expertise to interior design.

 

Through her services, she creates entire worlds which echo the special voice of art and furniture from her gallery. More than an address, the Avant-Scène gallery has become an institution for all those who share its love of quality, fantasy, poetry and humor.

LES ARCHIVES

  • HUBERT LE GALL, Exhibition 2016

     

    SPRING BUBBLES

     

    In line with his recent collaboration with Ruinart Champagne and the 12 glass sculptures he produced, Hubert LE GALL continues his fascination with the medium of glass. Hand-blown glass in all of its lightness, spontaneity, poetry and sculptural dimension !

     

    Hubert LE GALL has assembled new "Bubbly" furniture pieces and objects around his oversized and colorful glass lamps to create a truly joyful and whimsical exhibition.

     

     

  • 2015 EXPOSITION ANDREA SALVETTI

    Andrea Salvetti, Exhibition 2015

     

    METALLI VEGETALI

     

     

    SThe diverse body of Andrea Salvetti’s work freely crosses theboundaries between sculpture and design.

     

    This is the reason why Elisabeth Delacarte has been choosing to share with the public his unique poetic world inspired by Mother Nature.

     

  • Franck Evennou uses stone, wood and bronze as the inks to write the stanzas of an endless poem. Elizabeth Delacarte met the artist in 1991 and was moved by the beauty of his design expression. She has represented his work since then.

     

    Free to roam across the borders between design and art, Franck Evennou creates statues as well as furniture, decorative objects or jewelry. Away from the whirlwind of Paris, the artist finds calm and inspiration near the medieval city of Senlis.

    In his home based workshop, he draws and shapes the plaster moulds he uses to cast his pieces in bronze, a material he is particularly fond of with its golden or brown patina.

     

    He finds his inspiration in the eternal tale spun by nature, the artist’s true muse. Thus, he creates his collections based on his observation of organic silhouettes in landscapes, of the play of light and shadows in the underbrush, of volcanic faults or of the mysterious surface of rivers under which the aquatic flora is intertwined.

    Private assignments for Elizabeth Delacarte clients as well as public commissions provide Franck Evennou with numerous opportunities to create works for residences and such institutions as the French Embassy in Beyrouth, the Mobilier National or the private Musée de la chasse et de la nature (Museum of Hunting and Nature).

     

    At the Avant-Scène Gallery, Franck Evennou presents his works as so many stories that will in turn resonate in the public’s imagination.

     

  • "TINTED LENS"

     

    Depuis 1988, Don McCollin et Maureen Bryan forment un duo créatif ; Don McCollin est diplômé du Royal College of Art de Londres où il se spécialise dans le textile, tandis que Maureen Bryan apprend les techniques du feu au département Céramique de l’Ecole Polytechnique du Middlesex. Tous deux aiment explorer les capacités de matériaux innovants, qui leur permettent de donner naissance à des formes contrastées entre tendance organique et géométrique. TINTED LENS sont des guéridons, réalisés à partir de résine teintée et transparente. Elles sont disponibles dans une palette de couleurs acidulée. Le piètement, géométrique et élégant, existe en différentes finitions : nickel ou acier patiné. Grâce à sa matière, telle une lentille géante, ce petit guéridon semble être un reflet dans l’eau…

  • Avant-Scène pieces regularly “make the event” at auctions. The sale of Elizabeth Delacarte’s private collection set records at Artcurial, further testimony that the fine furnishings in her gallery can compare with works of art.

    www.artcurial.com/delacarte/

     

     

    « UN APPARTEMENT PARISIEN, LE GOUT D'ELISABETH DELACARTE»

     

    Comme le signalait Maître Poulain en introduction de cette vente « La ligne « baroque » du design a acquis grâce à Elisabeth Delacarte, ses lettres de noblesse » . En effet, sous le marteau de Maître Poulain, mercredi 18 juin 2014, Artcurial dispersait l’intérieur de l’appartement parisien de la galeriste Elisabeth Delacarte. Cette « vente de collection » totalise 915 330 € / 1 246 405 $, triplant son estimation. Dans une salle pleine, l’intégralité des lots a trouvé preneur. Les enchérisseurs étaient particulièrement nombreux au téléphone : 65 % des lots ont été vendus à des clients internationaux, dont 2/3 à des acheteurs anglosaxons. Plusieurs lots ont été particulièrement disputés, 70 % des lots étant adjugés au dessus de leur estimation. C’est le cas par exemple du miroir Mulus d’Hubert Le Gall (lot 25) qui multiplie par cinq son estimation, ou de l’ensemble de cheminée « Feuille » de Franck Evennou (lot 4) qui s’envole à 19 500 € frais inclus (estimation : 2 000 – 3 000 €). Le succès de cette vacation confirme l’engouement pour une production française des années 80, rare sur le marché de l’art, et rend hommage au travail de fond mené depuis 30 ans par Elisabeth Delacarte au sein de sa galerie Avant-Scène.

     

    Emmanuel Berard, directeur du département Design d’Artcurial a déclaré : « Solidement installé comme l’acteur de référence sur le marché des grands noms du Design, Artcurial n’hésite pas à céder à sa curiosité naturelle. Le succès de la vente de l’Intérieur d’Elisabeth Delacarte a prouvé notre capacité à mobiliser de nombreux clients sur des créations d’artistes jusqu’alors rarement présentés sur le marché qui ont, à cette occasion battu de nouveaux records. Artcurial obtient le record du monde pour une pièce de mobilier d’Hubert Le Gall aux enchères, mais également pour Franck Evennou et Alexis de la Falaise.»

  • When the Avant-Scène Gallery opened in 1986, Elizabeth Garouste was one of the whimsical baroque artists Elisabeth Delacarte had always wanted to promote in her Gallery.

    At that time, Elizabeth Garouste was already considered one of the leading figures of the Decorative Arts renewal in the 1980s.

    Twenty years later, and in keeping with her privileged relationship with Elizabeth Delacarte, Elizabeth Garouste returned to the  Avant-Scène gallery in 2007 to  reveal to the public how her personal creative environment had evolved.

    Elizabeth Garouste is redefining her decorative vocabulary where the essence of her baroque style is serenely blossoming with grace and imagination. This is a baroque to be understood as a permanent play on the possibilities of forms and matter.

    Inspired by nature, her creations are vegetal or mineral fantasies, straight out of a fairy's hideaway, where the lamps might be booby-traps for fireflies.

    The refusal of symmetry gives the objects an organic aspect, as though tortured by the elements. The subtle magic of the colors, the platinums, the golds, the bronzes and the glosses resonate with the expressionism of the forms. The result is singular, and necessarily rare, each object being produced in very limited editions.

    With each inevitable mutation the artist experiences at the contact of a new material she discovers,  the Avant-Scène Gallery presents the iconic creations of Elizabeth Garouste. A life journey of beauty marked by wondrous works of art.

     

  • Hubert Le Gall fait son cirque

    du 22 mars au 21 avril 2012

     

    Pour célébrer l’arrivée de la belle saison, Hubert Le GALL installe une trentaine de pièces inédites à la Galerie Avant-Scène à partir du 22 mars, sur le thème du Cirque, en réponse à l’ invitation d’Elisabeth Delacarte.

    Après s’être consacré pendant près de trois ans à la réalisation de scénographies majestueuses et de commandes privées, Hubert Le Gall revient à la Galerie sur le thème du Cirque. Pièces de mobilier, miroirs magiques et objets décoratifs se répondent sur le ton de l’humour pour proposer une relecture malicieuse et poétique du bestiaire cher au créateur.

    Quand un petit lapin bondit d’un chapeau haut de forme, donnant l’illusion qu’une bougie lui transperce l’ oreille, lorsqu’un élégant cobra essaie de se faire pousser des jambes en avalant des bougies, ou quand Pinocchio en personne scie son propre nez pour en faire l'entretoise d’une console, dissimulant ainsi son mensonge…

    Nous nous trouvons au sein d’un cirque où les animaux acrobates d’Hubert le Gall, empreints de poésie et de fantaisie composent un univers inattendu et tendre. Et nous nous demandons où situer la frontière entre la sculpture… et son usage.

    Intriguer, surprendre, faire sourire et poser des questions sur les limites de la discipline créative, sans avoir l’air d’y toucher, voilà tout le sujet de l’exposition proposé par Hubert le Gall à la Galerie Avant-Scène.

    Une monographie consacrée à son œuvre sera publiée en fin d’année… autant de signes de reconnaissance pour cet artiste révélé par Elisabeth Delacarte.

  • Tra Natura et Cultura du 26 mai au 25 juin 2011

     

    Andrea Salvetti est né près de Lucca (Toscane) en 1967.

    Il y fait ses études, dans la filière artistique, puis Architecture à la Faculté de Florence.

    Travaillant parallèlement dans une agence d'architectes, il se rend vite compte que cette activité est trop conceptuelle et qu'il a besoin d'être en contact et de jouer avec la matière.

    En 1993, il installe son atelier sur les collines aux alentours de Lucca, et commence en solitaire une activité d'artiste-artisan.

    En 1996, il expose un ensemble de sculptures-meubles, en fonte d'aluminium « Monozoo ».

    En 1999, il participe à la 48ème Biennale de Venise, pavillon italien, où il présente un projet sur la relation entre Art et Gastronomie.

    Les expositions se suivent, dans galeries et musées.

    A partir de 2007, il est présent au Design Miami Basel.

    En 2010, il participe à la Triennale de Milan, grand moment de rencontres entre artistes confirmés (Mendini, Branzi, Pesce...) et jeunes artistes.

    Il y installe son « Mazzolin di fiori » (bouquet de fleurs).

     

    Andrea Salvetti ne fait pas un travail de designer, dans le sens où faire un dessin, un plan, ne lui suffit pas. Il a besoin de réaliser lui-même son projet, depuis l'idée jusqu'à son aboutissement ; l'expérimenter et le modifier en cours d'élaboration ; sélectionner un matériau et une technique, capables de seconder la forme et ses valeurs expressives.

    Sculpture et design y trouvent alors une synthèse harmonieuse.

     

    Andrea Salvetti vit au milieu et au plus près de la nature et de ce qu'elle nous donne à vivre. Il ne veut pas perdre le lien avec « Mère Nature ».

     

    A travers une vingtaine de pièces présentées, Andrea Salvetti nous ouvre un univers où se retrouvent des valeurs qui me sont chères : la poésie de la sculpture et le fonctionnel, la tradition et l'innovation, la nature et la culture.

     

    A partir du 26 Mai, seront exposées à la galerie, ses dernières créations :

    Des troncs d'arbres en bronze dans de somptueuses finitions, qui sont des rangements/contenants,

    Des nids qui se font fauteuils,

    Des cageots qui sont bibliothèques,

    Des chaises feuillage, un crocodile se fait chaise longue

  • La galerie a demandé à Elizabeth Garouste, Franck Evennou, et Hubert Le Gall de créer de nouvelles pièces pour ce Salon. Mino a présenté une grande peinture et une sculpture.

     

    Seront aussi présentés 2 nouveaux venus : Anasthasia Millot jeune créatrice, dont nous avons beaucoup aimé les premiers meubles : consoles et petites tables élégantes, raffinées, en bronze et bois de palmier.

     

    Et Piotr Sierakowsky, connu en Italie où il vit et travaille comme sculpteur, a réalisé un coffre à bijoux en bronze et métal argenté.

  • Les dernières créations de Franck Evennou

     

    D'inspiration marine, les dernières créations de Franck Evennou, à la frontière de la sculpture et du mobilier d'exception, mélangent bronze et aluminium, pâte de verre et bois.

     

    Miroirs d'eau abandonnés sur le sable, coquillages érodés dévoilant leur structure, galets roulés par les flots ou chimères improbables surgies de profondeur abyssale, autant de sources d'inspirations développées par Franck Evennou pour cette nouvelle exposition...

  • A l'ouverture d'Avant-Scène en 1986, Elizabeth Garouste faisait partie de la génération d'artistes fantaisistes baroques qu'Elisabeth Delacarte a toujours eu à coeur de découvrir et promouvoir dans sa Galerie.

     

    A cette époque, Elizabeth Garouste était déjà considérée comme l'un des chefs de file du renouveau des Arts Décoratifs des années 80...

  • Avant-Scène celebrates its 20 Year Anniversary!

     

    Each artist created an exceptional piece to celebrate the first twenty years of the Gallery.

     

    To celebrate our 20 Year Anniversary, the artists who have marked the history of Avant-Scène since its opening in September, 1986, were united for the first time in a single exhibition for a retrospective of their various worlds of creation.

     

    Philippe Anthonioz in association with Guillaume Saalburg, François Belliard, Mattia Bonetti, Mark Brazier-Jones, Vincent Collin, Pierre Deltombe, François Dimech, Xavier Dohr, Franck Evennou, Bruno Frisoni, Olivier Gagnère, Agnès His, Jacques Jarrige, Claire de Lavallée, Hubert Le Gall, Mino, Laurence Picot, Jacques Poirier, Pascale Riberolles, Pucci di Rossi, Hervé van der Straeten, Frédéric Vayr all enthusiastically accepted to produce an original piece each for the occasion, to be edited in a limited series of 1, 8 or 20 copies.

     

    Artists now sadly departed like Marco de Gueltzl or Eliakim were associated with this event.

     

  • Il y a dix ans déjà, Avant-Scène présentait la première exposition d'Hubert Le Gall avec ses fameuses tables fleurs et ses cabinets baroques aux inspirations les plus diverses, reflets d'une recherche personnelle sans cesse renouvelée.

     

    Partagé entre la réalisation de commandes sur mesure et ses nombreuses conceptions de scénographies pour les Musées, Hubert Le Gall s'est enfin décidé à se poser un instant pour concevoir, en toute liberté, cette nouvelle exposition.

     

    Aujourd'hui Avant-Scène expose en exclusivité plus d'une vingtaine de ses dernières œuvres, produites en séries limitées de 8 ou 25 exemplaires. Une fois de plus, Hubert Le Gall s'est fait plaisir, et si l'on pense même qu'il s'est amusé, on s'aperçoit vite que ses jeux sont des jeux d'adulte ! Fini les inspirations végétales ! (comme son fauteuil pot de fleur ou ses tables marguerites dont le succès ne tarit pas). Pour cette exposition 2005, Hubert Le Gall a retenu deux directions :

     

    • L'une est zoomorphe, mais ne vous trompez pas : toutes ces créations ne sont pas des animaux 'utiles' mais bel et bien des meubles ou des objets en mutation. Leurs formes évoquent ou empruntent.

     

    En voyant sa chauffeuse de velours rouge, vous vous demandez si c'est votre imagination ou la sienne qui vous fait voir une baleine, tant elle est à la fois évidente et si légèrement évoquée.

     

    Son cabinet-taureau, littéralement éclaté en morceaux, est tantôt meuble tantôt animal. En plus de la présence des pieds sous forme de sabots (classique !), ce sont les oreilles de l'animal qui font office de poignées à ce coffre, la queue et la tête posés comme des trophées sont serrure et photophore. Quant aux motifs dorés qui ornent les quatre faces, ils évoquent jusqu'à l'abstraction des entrailles de l'animal : nous vous avions prévenu qu'il s'agissait de jeux d'adultes ! Une commode 'Pi ', avec des poignées en forme de 'tétons' (on ne sait pas de quel animal !) sont autant de prises sensuelles pour percer les secrets de ce meuble d'ébène. Un héron lampadaire complète l'inventaire.

     

    • L'autre source d'inspiration relève de l'abstraction géométrique, sorte de variation sous des formes en courbes, comme ces miroirs biseautés en nickel qui s'emboîtent les uns dans les autres, ou ce surprenant semainier courbé en bois, résine et or discrètement mis en valeur par un jeu de lumières intégrées. Chaque meuble est l'occasion d'aller plus loin, soit dans la recherche de la forme, soit dans le mélange des matériaux (ébène de macassar et miroir bleu, marqueterie de paille... ).

     

    Comme la majorité de ses oeuvres, la commode Azur est traitée de façon identique sur ses quatre faces – sorte de marque de fabrique que Hubert Le Gall aime revendiquer comme une référence à la sculpture. Son originalité, sa fantaisie, qui font pourtant de certaines de ses créations des « intemporels », réside dans cette alchimie permanente qui combine un goût et une grande culture de la tradition du mobilier avec un regard toujours en décalage, toujours prêt à tourner en dérision nos classiques ou nos meubles trop « convenables » …pour lui !

     

    Hubert Le Gall n'en finit pas de nous ravir avec ses commodes (Pi, Azur, Soleil), ses lampes (Ronde de nuit, Irma, Bonzaï), ses tapis, ses sièges, ses chenets, ou ses miroirs (Awaï, Goutte, Domino)….

     

    Ne le complimentez pas sur la qualité de ses réalisations – il travaille avec les meilleurs artisans d'art de France, là n'est pas la difficulté - mais regardez et découvrez toute l'originalité de sa création.

     

    Une nouvelle naissance dans son travail !